L’ACEG en quelques notes …

Se réunir

sereunir1Parce que la vie de créateur est souvent solitaire, c’est si bon d’être ensemble. En dehors de sa grande fête annuelle, l’ACEG organise des petits rendez-vous conviviaux tous les deux mois pour accueillir les nouveaux.

 

 

Faire connaître l’apport des membres de l’ACEG à la vie musicale et culturelle française.

Depuis 1992, les auteurs, compositeurs et éditeurs gastronomes ont organisé des manifestations rassemblant tous ceux qui partagent le même art de vivre.
– Exposition: Les peintres de la musique à Saumur à la galerie d’art Bouvet-Ladubay en 1995.
-Spectacle « les auteurs en fête » avec les compagnons du beaujolais à Lancenas en 1999.
– L’ACEG remporte le premier Trophée de golf Sacem/Aceg en 2002.
– Les Pianos à Queux se posent dans le prestigieux cadre du Sénat en 2004.
– En 2005 ont lieu les premières journées Guinguettes sur l’île du pont de Neuilly.
– Retour de voyages de l’ACEG, après la Bourgogne et Bordeaux, c’est en Touraine qu’a lieu le voyage 2008 (voir reportage complet et photos par ailleurs).

Etablir des liens avec les membres d’autres secteurs culturels

Etablir2L’ACEG est l’initiatrice des prestigieux « Pianos à Queux », soirée au cours de laquelle sont récompensées deux personnalités de la musique et de la gastronomie ayant donné à leur instrument commun, le piano, ses notes de noblesse.

 

 

 

 

 Enrichir la culture gastronomique et oenologique des membres.

enrichirLe journal « c’est si bon » est là pour ça. une foule d’informations, des dossiers thématiques, le compte rendu des activités de l’association et les découvertes gastronomiques des membres. Le tout en couleur et gratuit.

Association régit par la loi de 1901, no de SIRET : 41938224700015